Le marché immobilier de Barcelone Q1 et Q2 2021

Barcelona Property Market Q1 Q2 2021

Bien qu’il y ait encore quelques incertitudes, les derniers chiffres disponibles auprès de l’Institut National Espagnol de la Statistique corroborent les bonnes prévisions économiques et indiquent que le marché immobilier est également sur la voie de la reprise.  Nous analysons la situation à Barcelone, quartier par quartier, en nombre de ventes et en prix.

 

Après une période d’incertitude, il semble que de bonnes nouvelles pour l’économie espagnole soient sur le point d’arriver. La Banque d’Espagne a récemment publié son deuxième rapport trimestriel sur l’économie espagnole, dans lequel elle prévoit une croissance du PIB de 6,2 % cette année, soit une augmentation de 0,2 % par rapport aux prévisions précédentes, et suggère également que le taux de croissance de l’économie espagnole atteindra les niveaux pré-pandémiques d’ici 2023.

Bien qu’un certain degré d’incertitude demeure, les derniers chiffres disponibles auprès de l’Institut national de la statistique (INE) corroborent ces prévisions et suggèrent que le marché immobilier pourrait lui aussi être sur la voie de la reprise. Le nombre total de transactions de vente dans la province de Barcelone au cours des quatre premiers mois de 2021 (18 237) a augmenté de 9,4 % par rapport au nombre de ventes de la même période en 2020 (16 670). Si l’on considère le nombre de transactions en avril 2021 par rapport au même mois en 2020, l’augmentation est encore plus prononcée, avec une hausse de près de 50 %.  La reprise dépendra du succès du programme de vaccination, de la demande intérieure et du marché immobilier de vacances des acheteurs internationaux. Le marché des propriétés de vacances à l’étranger devrait fluctuer, en fonction des restrictions de voyage.

Property sales transactions in Barcelona

Nombre de ventes

Le nombre de ventes dans la ville de Barcelone elle-même est également en augmentation, les dernières données de la Generalitat de Catalunya enregistrant une hausse de 2,83 % si l’on compare le nombre de transactions de vente au premier trimestre de 2021 avec le même trimestre en 2020. La moitié des dix quartiers de Barcelone ont enregistré des augmentations en termes de transactions de vente, le quartier hautement désirable d’Eixample étant en tête.

  • – Eixample : 469 ventes (+58,5 %)
  • – Sants-Montjuïc : 333 ventes (+14 %)
  • – Gràcia : 277 ventes (+14 %)
  • – Ciutat Vella : 224 ventes (+10,3 %)
  • – Nou Barris : 273 ventes (+1,1 %)
  • – Sarrià-Sant Gervasi : 272 ventes (-0,7 %)
  • – Les Corts : 153 ventes (-11,6 %)
  • – Horta Guinardó : 359 ventes (-13,1 %)
  • – Sant Martí : 422 ventes (-13,4 %)
  • – Sant Andreu : 312 ventes (-13,8 %)
Prix de vente

Les prix des propriétés sont également en hausse à Barcelone, selon le portail immobilier Idealista (qui base ses données sur les prix demandés). Quatre des dix quartiers de la ville ont enregistré des hausses de prix à la fin du deuxième trimestre de 2021 par rapport au premier trimestre de l’année, ce qui prouve une fois de plus que le secteur immobilier commence à reprendre de la vigueur. Les prix ont augmenté de 1,6 % à Sant Martí, 1,4 % à Sant Andreu, 1,1 % à Eixample et 0,9 % à Horta Guinardó. Les prix des propriétés dans les quartiers de Gràcia et Sarrià-Sant Gervasi sont restés stables et les autres quartiers ont enregistré des baisses de prix variables, les plus prononcées étant dans les quartiers de Nou Barris et Les Corts, où les prix ont baissé de 3,5% et 3,6% respectivement.

  • – Sant Martí 3 719 €/m2 (+1,6 %)
  • – Sant Andreu 3 111 €/m2 (+1,4 %)
  • – Eixample 4 497 €/m2 (+1,1 %)
  • – Horta Guinardó 3 096 €/m2 (+0,9%)
  • – Gràcia 4 127 €/m2 (pas de changement)
  • – Sarrià-Sant Gervasi 5 237 €/m2 (pas de changement)
  • – Barcelona Old Town 4 144 €/m2 (-1,4 %)
  • – Sants-Montjuïc 3 341 €/m2 (-2,4 %)
  • – Nou Barris 2 422 €/m2 (-3,5%)
  • – Les Corts 4 755 €/m2 (-3,6 %)

Bien que les prix commencent à augmenter, ils ont encore un peu de chemin à parcourir pour atteindre les niveaux d’avant la pandémie. Le prix moyen de la propriété dans l’ensemble de la ville à la fin du mois de juin de cette année était inférieur de 5,2 % à celui de juin 2019. Cette tendance se manifeste dans les dix quartiers de la ville, les prix enregistrant des baisses allant de 1,7 % à Les Corts à 9,1 % dans le quartier de Sants-Montjuïc. Ce phénomène, associé à la faiblesse persistante des taux d’intérêt, signifie qu’il existe de nombreuses opportunités d’investissement, en particulier dans les zones où la hausse des prix a été plus lente. Les acheteurs en espèces qui subissent des pertes dans d’autres investissements financiers devraient également se tourner vers le marché immobilier.

Evolution sales prices in Barcelona

Prix des loyers

Bien qu’ils soient encore bien inférieurs à ceux d’il y a un an, les prix des loyers à Barcelone commencent à se stabiliser, certains quartiers affichant même une augmentation progressive à la fin du deuxième trimestre de l’année par rapport au premier trimestre. Selon Idealista, les prix des loyers dans l’ensemble de la ville sont restés inchangés à la fin du mois de juin 2021 par rapport au trimestre précédent et les quartiers de Barcelone Vieille Ville, Eixample, Horta Guinardó, Sant Martí et Sants-Montjuïc ont tous enregistré de légères augmentations, de 1,4%, 0,5%, 0,3%, 2,4% et 1,0% respectivement. Cependant, l’absence d’étrangers et l’augmentation du travail à domicile ont considérablement réduit la demande de location.

  • – Sant Martí : 14,6 €/m2 (+2,4 %)
  • – Ciutat Vella : 15,7 €/m2 (+1,4 %)
  • – Sants-Montjuïc : 13,8 €/m2 (+1%)
  • – Eixample : 14,8 €/m2 (+0,5 %)
  • – Horta Guinardó : 12,3 €/m2 (+0,3 %)
  • – Gràcia : 14,1 €/m2 (aucun changement)
  • – Les Corts : 13,9 €/m2 (-0,2 %)
  • – Sarrià-Sant Gervasi : 15,5 €/m2 (-0,4 %)
  • – Sant Andreu : 11,9 €/m2 (-1,9 %)
  • – Nou Barris : 11,7 €/m2 (-1,9 %).

“Les prix de l’immobilier et le nombre de ventes commencent à augmenter dans toute la ville de Barcelone, ce qui confirme notre prévision d’un rebond relativement rapide du marché. Le marché immobilier de Barcelone est tributaire des programmes de vaccination, tant au niveau national qu’international, mais comme la vie commence à revenir à une certaine normalité, nous sommes convaincus que la reprise va se poursuivre”, commente Francisco Nathurmal, PDG et foundateur de BCN Advisors.