Acheteurs étrangers en Catalogne : les chiffres ne cessent d’augmenter

En 2019, 12,46 % de toutes les propriétés vendues en Catalogne ont été achetées par des étrangers, un chiffre supérieur à celui de 2018 (11,74 %)

Les dernières données du registre foncier espagnol montrent qu’un peu plus de 500 000 propriétés ont été vendues dans toute l’Espagne en 2019, les acheteurs étrangers représentant 12,45 % de toutes les ventes. La proportion d’acheteurs étrangers est restée assez stable ces dernières années et, bien qu’en légère baisse par rapport à l’année dernière (12,64 %), elle est nettement supérieure à celle de 2009, où les acheteurs internationaux ne représentaient que 4,24 % du total des acheteurs.

80 904 ventes ont été enregistrées dans la région autonome de Catalogne (qui comprend Barcelone) en 2019, l’Andalousie étant la seule région où le nombre de ventes a été plus élevé (99 804 ventes).

En 2019, 12,46 % de toutes les propriétés vendues en Catalogne ont été achetées par des étrangers, un chiffre supérieur à celui de 2018 (11,74 %) mais inférieur à celui de 2014 (14,17 %). Elle est également plus élevée qu’en 2012, où les acheteurs étrangers représentaient 9,34 % de l’ensemble des acheteurs. Par rapport aux autres régions autonomes, celles qui sont en tête en termes de proportion d’acheteurs étrangers sont principalement des régions côtières, les acheteurs internationaux représentant 29,41 % du total des acheteurs aux Baléares, 26,19 % dans la Communauté de Valence, 25,77 % aux Canaries et 19,97 % dans la région de Murcie.

Les raisons de la hausse sur le marché international

Une présence accrue à l’étranger

Au dernier trimestre 2019, 18 346 propriétés ont été échangées en Catalogne, ce qui représente 15,63 % de toutes les ventes dans toute l’Espagne. Parmi ces ventes, 12,70 % ont été réalisées par des acheteurs extérieurs à l’Espagne. Cette proportion est plus élevée qu’au dernier trimestre 2018, où 12,05 % de toutes les ventes en Catalogne ont été réalisées par des acheteurs internationaux. Par rapport aux autres régions autonomes, l’Andalousie est de nouveau en tête en termes de nombre de ventes, avec 24 030 ventes enregistrées au cours du dernier trimestre 2019, soit 20,47 % de toutes les ventes réalisées dans toute l’Espagne. Le nombre d’étrangers qui achètent en Andalousie a représenté 12,40 % du total des ventes au dernier trimestre 2019.

Les chiffres n’ont pas encore été publiés pour détailler les nationalités spécifiques qui achètent en Catalogne, mais en 2018, la plus grande proportion d’acheteurs venait de France (20,61 %), de Chine (7,66 %), du Maroc (6,92 %0 et d’Italie (5,46 %), avec 3,27 % provenant du Royaume-Uni.

Intérêt des acheteurs et des touristes

En 2019, les acheteurs internationaux représentaient 9,45 % de l’ensemble des acheteurs de la province de Barcelone, soit une proportion plus élevée qu’en 2018, où 8,70 % des acheteurs venaient de l’extérieur de l’Espagne. Par rapport aux autres provinces, la plus grande proportion d’acheteurs étrangers se trouvait à Alicante (41,43 %), suivie de Tenerife (31,42 %), des Baléares (29,41 %), de Malaga (28,02 %), de Gérone (26,76 %), de Las Palmas (20,66 %), de Murcie (19,97 %), d’Almería (16,45 %) et de Tarragone (13,89 %).

La région de Catalogne continue d’attirer un nombre croissant de touristes internationaux, avec 19,4 millions de personnes qui visiteront la région en 2019, la zone la plus touristique d’Espagne, selon l’Institut national de la statistique. Il s’agit d’une augmentation de 0,8 % par rapport au nombre de 2018.

Selon Aena, le nombre de passagers arrivant à l’aéroport de Barcelone en 2019 était de près de 52,7 millions, soit une augmentation de 5 % par rapport aux arrivées de passagers en 2018. Ce nombre est le deuxième plus important après celui de l’aéroport de Madrid, où un peu plus de 61,7 millions de passagers sont arrivés en 2019.

Un excellent rapport qualité-prix

Dans un contexte mondial, l’immobilier à Barcelone offre un excellent rapport qualité-prix. Selon le portail immobilier Idealista, les prix dans la ville de Barcelone s’élèvent actuellement à 4 114 euros le mètre carré, soit nettement moins qu’à Londres, Paris et Berlin.

L’attrait durable de Barcelone, tant pour les touristes internationaux que pour les acheteurs de biens immobiliers, se maintiendra sans aucun doute, en raison de la qualité de vie inégalée de la ville, de son climat imbattable, de son emplacement parfait et de son importance culturelle.